Blog

Une alimentation acidifiante favorise la fonte musculaire surtout chez les femmes. D'où l'intérêt de manger des végétaux alcalinisants.

L'alimentation apporte des éléments alcalinisants comme les fruits et légumes (riches en potassium) et des éléments acidifiants (comme le sel, les viandes, les fromages, les produits céréaliers). Lorsque ces derniers prédominent, s'installe une rupture de l’équilibre acide-base de l’organisme, avec une acidose chronique. Celle-ci n'a pas d'incidence (sauf sur le pH des urines) tant que la fonction rénale est préservée, mais avec l'âge et le déclin de la fonction rénale, elle peut entraîner une perte de masse musculaire avec des conséquences sur la qualité de vie et le risque de chute. 

 

L’indice PRAL est une mesure qui permet de savoir si un aliment est plutôt acide ou alcalin. S'il est supérieur à zéro, l’aliment est considéré comme acidifiant, et s’il est négatif l'aliment est alcalinisant.

 

En pratique

Les muscles constituent 45 % du poids corporel à 30 ans, mais seulement 27 % à 70 ans. Cette perte musculaire s’accélère lorsque l’organisme est plongé dans une acidose chronique. Pour neutraliser cette acidose, le corps a tendance à  puiser des sels de calcium dans les os, ce qui les rend plus fragiles. Il peut aussi faire appel à la glutamine, un des 20 acides aminés qui composent les protéines. Cette glutamine servira de « tampon » contre l’acidose en se liant aux ions hydrogène pour former des ions ammonium qui seront ensuite éliminés dans les urines. Le principal réservoir d’acides aminés étant la masse musculaire, c’est là que le corps va aller chercher sa glutamine en priorité. L’utilisation de la glutamine entraîne une dégradation des protéines musculaires. C’est de cette manière que l’acidose chronique accélère la perte de masse musculaire. Généralement, dans les pays industrialisés, l’alimentation est plutôt acidifiante. Une alimentation alcalinisante serait donc bénéfique pour éviter de perdre du muscle chez les femmes, surtout chez celles qui mangent peu de protéines. Par ailleurs, pour ralentir la sarcopénie, il est aussi conseillé de suivre un régime de type méditerranéen, d’avoir de bons niveaux de vitamine D et d’acides gras oméga-3 (noix, graines de lin ou de chia, petits poissons gras comme les sardines ou les maquereaux).

 

Une meilleure alimentations pour une meilleure qualité de vie! 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

L’ENTRAÎNEMENT JUSQU’À L’ÉCHEC EST-IL BON OU MAUVAIS POUR VOUS ?

December 15, 2017

1/1
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon

23C Zürichstrasse
2504 Biel/Bienne
+41 78 689 36 78

franckmonteagudo@hotmail.com

www.franckcoach.ch

  • Facebook
  • Instagram